Méfiez-vous des alternatives !

Durée de lecture : moins d'une minute !

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
(ce billet court a été publié sur LinkedIn, avec la contrainte d’un maximum de 1300 caractères)
alternative faux sens
🚨 Le faux-sens du jour : ALTERNATIVE 🚨
🔺 Une alternative « présente un choix entre deux possibilités » et PAS l’une ou l’autre de ces possibilités.
🔺 « “Il n’y a qu’une alternative” ne signifie pas que seule une solution s’offre à nous, mais que nous ne pouvons choisir qu’entre deux possibilités »
➡️ « Viande ou poisson ? » est une alternative. Le poisson n’est pas une alternative à la viande.
➡️ « Essence ou diesel » est une alternative. Le diesel n’est pas une alternative à l’essence.
Si, pour vous, les académiciens ne sont que de vieux croûtons inutiles, vous pouvez toujours vous rabattre sur monsieur Larousse qui vous confirmera qu’une alternative est une « obligation de choisir entre deux possibilités ». 😁
Cette faute est en fait un anglicisme, « alternative » signifiant en anglais l’un ou l’autre choix… d’une alternative. 😉
C’est une erreur que je rencontre très souvent, même chez des rédacteurs/auteurs/journalistes chevronnés.
💊 Les mots de remplacement (et pas les alternatives ! 😜) sont multiples : choix, solution, possibilité…
Et vous, où en êtes-vous avec ce faux-sens ? 💬

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

0 commentaire

Laisser un commentaire