Aucuns frais !

Durée de lecture : moins d'une minute !

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
(ce billet court a été publié sur LinkedIn, avec la contrainte d’un maximum de 1300 caractères)
Aucuns frais
Il y a quelques jours, j’ai participé à une discussion sur la question “zéro faute ou zéro fautes ?” 🤓
L’argument d’un des débatteurs était “il n’y en a aucune, donc pas de raison de mettre le pluriel”. 🤔
Dans ce cas précis, il avait raison.
Mais…
🤪 Je me suis empressée de dégainer mon contre-argument de choc :
➡️ On écrit “aucunS frais”, alors qu’il n’y en a… aucun. ⬅️
Eh oui ! Le déterminant indéfini “aucun” est censé être toujours au singulier.
Toujours…sauf
🥁*roulement de tambour*🥁
💡si le nom qui le suit n’existe pas au singulier, ce qui est le cas de “frais” (comme funérailles, armoiries, représailles…).
🤯 Il existe une trentaine de noms dans ce cas.
⚠️ Attention, certains noms changent de sens selon qu’ils sont au pluriel ou au singulier. C’est le cas par exemple de ciseau(x) ou vacance(s). Ces mots suivent la même règle. On écrit “je n’ai pris aucunes vacances”. ⚠️
Je m’étais penchée sérieusement sur cette règle lors d’une de mes premières missions de rédaction… sur les funérailles justement, et dont le client garantissait “aucuns frais” cachés 😊
Et vous ? Le saviez-vous ? 🧐

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

0 commentaire

Laisser un commentaire