Bélître

Durée de lecture : moins d'une minute !

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
(ce billet court a été publié sur LinkedIn, avec la contrainte d’un maximum de 1300 caractères)
« … j’emporterai plutôt tout avec moi dans la fosse que de laisser la valeur d’un double rouge à ce bélître qui me fit tant souffrir. »
Albert Camus, Les Esprits, 1955
 
Le mot du jour est :
 
🚨 BÉLÎTRE 🚨
 
➡️ Un bélître est un mendiant et, par extension, un homme de rien, un sot, un importun, une personne négligeable. ⬅️
 
📌 Ce mot pourrait être emprunté au moyen bas allemand « bedeler » (mendiant, gueux) et au moyen hollandais « bedelare », de même sens. Certains le considèrent comme un dérivé du latin « balatro » (qui parle avec exagération, emphase et vantardise). D’autres enfin (comme Érasme) lui trouvent une origine dans le grec « bliton », en latin « blitum », une espèce d’herbe inutile qui n’a aucune saveur.
Il est devenu en tout cas « belleudre » (attesté en 1408), puis « belistre » en 1460. 🏛️
 
Merci à Sandrine Adobati qui me l’a fait découvrir !
 
Et vous, connaissiez-vous ce mot ? Peut-être connaissez-vous un bélître ? 💬
 
N’oubliez pas que vous pouvez me suggérer des mots en message privé ! 🤝
✔️ Pas de mots scientifiques, techniques ou trop spécifiques…
✔️ Uniquement des mots que je ne connaissais pas auparavant.
 
#lesmotsdepascale #lemotdujour #languefrançaise #redaction #correction #lemotjuste

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

0 commentaire

Laisser un commentaire