Choroplèthe

Durée de lecture : moins d'une minute !

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
(ce billet court a été publié sur LinkedIn, avec la contrainte d’un maximum de 1300 caractères)
« Les premières cartes choroplèthes (…) sont apparues avec le mathématicien, ingénieur et homme politique français Charles Dupin, permettant de replacer les données dans leur contexte géographique. »
Jonathan Fontanel, « Visualisation des données : sachez les mettre en scène ! », Tangente no 181, mars-avril 2018
 
Le mot du jour est :
 
🚨 CHOROPLÈTHE 🚨
 
➡️ L’adjectif « choroplèthe » est un néologisme qui qualifie une carte utilisant des variations de couleur ou d’ombrage pour caractériser une mesure statistique. Elle facilite la comparaison de données d’une région à l’autre. ⬅️
 
📌 Ce mot a pour origine le grec ancien : χώρα, khṓra (lieu) et πλῆθος, plêthos (un grand nombre). 🏛️
 
💡Les cartes choroplèthes ont été inventées en 1828 par le baron Charles Dupin, qui les avait nommées « cartes teintées ».
 
💡Le terme a d’abord été utilisé en anglais (« choroplethe map ») par le géographe John Kirtland Wright, dans un ouvrage de 1938.
 
💡Ce mot a la même racine que « pléthorique » (surchargé, trop abondant).
 
Merci à Hervé Pichon, qui me l’a fait découvrir !
 
Et vous, le connaissiez-vous ? Aviez-vous des cartes choroplèthes dans vos salles de classe (moi oui !) ? 💬
 
#lesmotsdepascale #lemotdujour #languefrançaise #redaction #correction

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

0 commentaire

Laisser un commentaire